Article écrit par Creanimus et Carolle Sayagh (éducateur canin en Vendée)




Après avoir suivi toutes ses études en lien avec les chiens et les chats, et avoir travaillé en parc animalier, Carolle a créé « Je Garde et J'éduque » en 2015 pour accompagner les humains dans leur relation avec leurs chiens. Aujourd'hui, elle est spécialisée dans le comportement canin et l'accompagnement naturel avec les fleurs de Bach, pierres... et fait aussi parti du bureau du MFEC, une association créée en 2006 pour promouvoir l'éducation canine en méthodes positives.


♠ Qu'est ce que le rappel ? En quoi est-ce important ?
Carolle : 100% de de mes clients me demandent de travailler le rappel, en ayant une image assez réduite de celui-ci. On pense souvent que le rappel se limite à ce que le chien revienne vers nous. Cet ordre est primordial pour ce que j'appelle le rappel d'urgence, pour rattacher en cas de danger par exemple, mais il peut aussi se décliner en plein d'autres solutions que mon chien peut aussi apprendre : s'arrêter, m'attendre, faire demi-tour, se mettre sur le côté pour laisser passer... Mais ici on va rester sur le rappel simple, qui a une réelle importance et doit être acquis pour les situations compliquées à gérer pour notre chien, ou potentiellement dangereuses pour lui et les autres.

♠ Quand l'apprendre à notre chien ?
Carolle : N'importe quand et à tout âge. Avec un chien adulte qui a déjà fait un mauvais apprentissage, la difficulté est de le rééduquer, mais c'est possible. Avec un chiot, il est important de travailler plutôt sa relation avec lui, que de se concentrer sur l'éducation. On a ce qu'on appelle le suivi naturel, il faut prendre conscience que nos déplacements et nos postures ont un impact sur les décisions de notre chien, et renforcer cette suite naturelle, que l'on va transformer progressivement en éducation.

♠ Comment apprendre le rappel à son chien ?
Carolle : En théorie c'est assez simple, il suffit de renforcer et offrir une récompense systèmatiquement, à chaque comportement qui nous convient. Lorsqu'un comportement (ici le fait de revenir vers son humain) est récompensé, il va se reproduire. La difficulté dans ce cas est de trouver un renforcateur adapté : une récompense qui a une valeur supérieure à ce que mon chien peut trouver dans son environnement. C'est important de toujours garder en tête cette notion de choix pour mon chien. Il peut choisir de revenir vers moi ou de partir courir dans la mare, il va alors décider d'aller vers ce qu'il y a de « plus payant » pour lui. Il faut donc commencer l'apprentissage dans un environnement peu stimulant et offrir un renforcateur de grande valeur pour le chien, et s'adapter à chacun. Cela peut être la voix, qui est primordiale, la caresse qui elle est souvent moins appréciée dans ce contexte, la friandise, un jouet qu'il adore, mais aussi de l'eau, un trou de souris, une feuille morte...

♠ Avec quels outils peut-on s'aider ?
Carolle : La longe est un outil magnifique pour travailler le rappel. Indispensable pour un chien en rééducation, et souvent important pour l'humain. Elle permet de travailler dans un environnement plus riche et en toute sécurité, ce qui aide aussi à avoir un humain soulagé et moins stressé. Une longe de 20m permet de travailler sur la distance et j'ai aussi plus de marge pour mes déplacements. La longe de 10m de longueur est un bon compromis. En dessous de cette longueur, il n'y a pas grand intérêt pour l'apprentissage du rappel. D'ailleurs, celles en Biothane sont mes préférées, car elles ne s'accrochent pas dans les ronces, ne s'imbibe pas d'eau donc ne deviennent pas lourdes, et sont faciles à nettoyer.
L'idéal pour bien utiliser la longe est de ne pas la laisser traîner au sol, tout en la rembobinant ou la laissant aller au fur et à mesure. Couplée à un harnais, cela évite que le chien soit stoppé net et ne se prenne des à-coups s'il arrive rapidement en bout de longe.

♠ Y a t-il des erreurs à éviter pour que l'apprentissage soit efficace ?
Carolle : L'erreur la plus courante, c'est l'utilisation d'un mauvais renforcateur. Le choix de la récompense est important et c'est le chien qui le décide. Ce sera bien lui, au moment voulu, qui déterminera si la crotte de renard qui sent bon et donne envie de se rouler dedans, est plus ou moins intéressante que le renforcateur que vous avez choisi. Il faut bien y réfléchir en amont et ne pas hésiter à en tester des différents, à changer, augmenter ou diminuer sa valeur suivant la situation.
La seconde erreur qui revient souvent, c'est qu'on a tendance à vite ne plus récompenser. Tant que le rappel n'est pas acquis totalement, il faut renforcer et récompenser !
La dernière erreur à éviter : cumuler les demandes. Souvent, les humains rappellent leur chiens et leur demandent de s'asseoir. Attention à ne pas le démotiver ! Avec le rappel, c'est le retour au pied que l'on veut renforcer. Il faut récompenser cet acte là, au moment où le chien revient. Et ensuite, si et seulement si votre chien semble avoir envie de rester près de vous, vous pouvez lui demander autre chose.

♠ A quel moment peut-on se dire que le rappel est totalement acquis ?
Carolle : On estime qu'un apprentissage est acquis lorsque : il est mit sous contrôle de stimuli ; La durée entre le stimuli est l'action est très courte ; et que la demande est comprise et réalisée dans différents lieux. Pour faire plus bref, il faut penser aux « 3D » : Distance, Durée, Distraction.
Si le rappel n'est pas totalement acquis, il ne faut pas hésiter à garder la longe pour les lieux non sécurisés ou trop riches en stimuli, et/ou à faire appel à un professionnel de l'éducation canine si vous rencontrez des difficultés dans l'apprentissage.
On souhaite souvent que le rappel soit appris rapidement, alors que ça demande du temps. Votre relation avec votre chien doit être solide et harmonieuse. Lâcher prise pour lâcher son chien peut être difficile pour l'humain, se faire aider par un éducateur est souvent important.

- - - - -

Suivez Carolle Sayagh sur les réseaux sociaux sous le nom de « Je Garde et J'éduque » en cliquant ici pour Facebook, ou ici pour Instagram.